Enfer et paradis: le ciment, le noyau dur de l'imposture abrahamique ou de la prédation internationale. - Upafrika

Enfer et paradis: le ciment, le noyau dur de l'imposture abrahamique ou de la prédation internationale.

Escroquerie religieuse

Enfer et paradis: le ciment, le noyau dur de l'imposture abrahamique ou de la prédation internationale.

Source : Facebook -- (Hem Netjer) Date : 13-05-2018 11:13:16 -- N°: 264 -- Lu : 51 fois -- envoyer à un ami

Invité en tant qu’éditorialiste, Dave Yagouelov, partage ici sa vision de la relation entre l'Afrique et le reste du monde.

image -- Enfer et paradis: le ciment, le noyau dur de l'imposture abrahamique ou de la prédation internationale.

On a déjà au moins goûté, fait l'expérience ''de l'enfer'' dans l'espace et dans le temps: inquisition, pogroms, bûchers, autodafés, croisades,...
Pour les Noirs, c'est pire, depuis le XVe siècle, nous avons connu: razzias, déportations, déracinement, esclavage, ventes aux enchères publiques doublées de marquages à la fleur de lys, persécutions, humiliations, viols, mutilations, lynchages...
De nos jours, les mutations ou métamorphoses de l'enfer, c'est le Sida, l'Ébola, l'embargo sur les médicaments, instabilités, rébellions subventionnées, interventions étrangères à caractère sournois et ayant pour but véritable d'assister et de protéger des rebelles.
Sans oublier le Bombardement des migrants en méditerranée, 
la vente aux enchères publiques des personnes au Maghreb, les
viols, les persécutions, les assassinats ciblés des négresses en Asie, et surtout chez les Arabes.
A cela s'ajoute, la persécution des flashas et des Noirs christianisés à Tel-Aviv dans leur quête de supposée ''terre sainte'' ou de paradis,
L'enfer, c'est encore les Noirs qu'on tue à bout portant sans remord aux pays des pontifes de droits de l'homme et de liberté.
L'enfer, c'est aussi la confiance radicale qu'on a à l'endroit d'un individu impie et raciste, je dirais même un "Négrophage" qui a la nostalgie de lyncher, de persécuter et de pendre solennellement les Noirs.
Le projet, c'est quoi ? Vivre et revivre à n'en point finir l'âge d'or de l'enfer ou du péril nègre et jouir d'un sommeil paradisiaque.
Ah oui ! On n'a pas besoin de mourir pour vivre l'expérience de l'enfer. Tout ça sous le regard sérieux de Dieu, perché au ciel, qui a d'ailleurs choisi ''son peuple" !
Le paradis est la marchandise que les vendeurs, que les pires imposteurs n'ont jamais vu et qu'ils ne détiennent point, mais parviennent quoi qu'on puisse dire à le vendre aux gens crédules. Ces derniers ne verront jamais le paradis non plus.
Alors, continuez toujours à vous faire braquer, violer,...par des mercenaires de Dieu...
Continuez à prier les ancêtres des bourreaux de vos ancêtres pour espérer misérablement et vainement leur ''paradis''...Votre terrifiante vie sur terre équivaut bien à l'enfer et vous entretenez ainsi les chaînes sordides, lugubres de notre perdition...
S'ils n'ont jamais voulu cohabité cordialement avec vous ici-bas, vont-ils vous accepter au paradis ?



LES PLUS LUS 7 jours max