L'analyse de Mamadou Koulibaly sur la situation; plutôt péssimiste - Upafrika

L'analyse de Mamadou Koulibaly sur la situation; plutôt péssimiste

Grogne des mercenaires de Alassan en Côte d'Ivoire

L'analyse de Mamadou Koulibaly sur la situation; plutôt péssimiste

Source : upafrika Edition -- Date : 15-05-2017 17:47:55 -- N°: 88 -- Lu : 6 fois -- envoyer à un ami

Côte d’Ivoire : après Affi, Mamadou Koulibaly cogne sur Ouattara de plus belle AFRIQUE

image -- L'analyse de Mamadou Koulibaly sur la situation; plutôt péssimiste

Comme à son habitude, Mamadou Koulibaly ne passe par quatre chemins pour donner son avis. Seulement, cette fois-ci il s’agit bien d’une situation très délicate.
Déjà accusé de s’être rallié à Alassan au détriment de Gbagbo, quoique cela puisse sembler vrai, il n’en est moins que l’homme ‘’sans langue de bois’’ s’adonne bien souvent à des prestations de prêches dans le désert ; tant personne ne semble l’écouter.
Pourtant, cette fois-ci, il prophétise le vrai qui ne semble pas avoir un dénouement favorable à Alassan ; à la limite d’une prédiction dramatique pour Draman Ouattara Alassan.

« Ils veulent leur part du gâteau. Et ça peut durer. Même ceux qui ont été démobilisés ont conservé leurs armes. Ils ne veulent pas être exclus des bénéfices ou du butin à partager. Donc, les démobilisés eux aussi attendent leur tour. Même les chasseurs traditionnels, les dozos, comme on les appelle ici, estiment qu’ils ont aussi aidé Ouattara et qu’ils ont droit aux indemnisations. On ne donnera pas douze millions aux uns et rien aux autres. Alors, ils vont venir par vagues successives.

Ils ont aidé un homme à accéder au pouvoir, ils sont conscients que sans eux, ce monsieur n’aurait jamais été au pouvoir, mais en même temps ils sont aussi conscients qu’il n’y a que lui qui soit capable de détourner les deniers publics pour satisfaire leurs différentes revendications. Ils sont conscients que Ouattara est le seul à le faire parce que sans eux il se sent très affaibli.

Quand on arrive au pouvoir par les urnes, on est redevable aux électeurs, aux populations. Quand on arrive au pouvoir par les armes, on est redevable à ceux qui ont pris les armes. »

Léo Cote d'Ivoire III / #2CM / #REZOPANACOM

.


LES PLUS LUS 7 jours max